17 juin 2022

270. Kasdan : Accidental Tourist

1001 films de Schneider : Accidental Tourist
Titre français : Voyageur malgré lui. 

Supprimé de la liste de Schneider à partir de l'édition de 2005

Au 3327ème rang de la liste des films de They Shoot Pictures...


Film américain réalisé en 1988 par Lawrence Kasdan
Histoire tirée du livre d'Anne Taylor, The Accidental Tourist
Avec William Hurt, Kathleen Turner, Geena Davis

Ce film : l'art de bousiller une fine histoire de deuil qui ne se fait pas en y introduisant des séquences qu'on dirait sorties d'un film des Marx Brothers. Ne serait-ce que pour ça, ce film méritait d'être sortie de la liste des 1001 films de Schneider à coup de pied dans le popotin, ce qui fut fait en 2005.

Le personnage jouée par Geena Davis est tellement tonitruant qu'on se demande comment notre dépressif chronique (personnage joué par William Hurt) ne se jette pas par la fenêtre.

La séquence finale est d'une telle manipulation qu'on en reste pantois. Le sourire de William Hurt lors du dernier plan nous achève.

Ce film a été baptisé ''Le film comique le plus triste jamais réalisé '' En fait, devant une telle démolition du thème principal  - comment survivre à la mort de son enfant - on a plutôt envie de pleurer.

Lecture cinéphilique : Arletty par Denis Demonpion. 
Arletty écrase toute compétition au cinéma entre 1935 et 1945 mais quelle personne détestable, politiquement et socialement parlant. Elle dit qu'elle est contre la guerre. En fait, elle se comporte avec les collabos et l'occupant allemand comme si la guerre n'existait pas. Aucun remords, après la guerre, sur ce comportement aberrant. Sa phrase célèbre : '' Mon cœur est français mais mon cul est international '' (à cause de sa relation amoureuse avec Hans Jurgen Soehring, homme de confiance de Goering) est jetée comme une ultime provocation contre ses détracteurs. La carrière d'Arletty au cinéma s'arrête avec le rôle de Garance dans Les Enfants du paradis. Les 21 films suivants : prestations alimentaires.

Oscars 1989. Une statuette pour Geena Davis, meilleure second rôle. 
Cahiers du Cinéma : Dans la liste des 10 meilleurs films de l'année 1989

Visionné, la première fois, le 17 juillet 1989, sur VHS, à Montréal.
William Hurt, décédé il y a trois mois. À jamais associé avec cette projection au Cinéma Impérial de Montréal du film J'enrage de son absence. J'ai vu une partie de ce film, debout à l'arrière de la salle, à côté de Sandrine Bonnaire, si menue, venue présenter ce film dont elle était la réalisatrice, à Cinémania, festival de films francophones. Son ancien conjoint, William Hurt, dont elle eut une fille, en est le principal acteur. C'était le 7 novembre 2012, dix ans avant son décès.
Mon 270ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider.

Mis à jour le 7 janvier 2023