19 mai 2022

268. Mankiewicz : All About Eve

 1001 films de Schneider : All About Eve

Sur la liste des 1000 meilleurs films de They Shoot Pictures...
129ème rang



Film américain réalisé en 1950 par Joseph L. Mankiewicz
Avec Bette Davis, Anne Baxter, George Sanders, Celeste Holm, Gary Merrill, Hugh Marlowe, Marilyn Monroe, Thelma Ritter.

Pour se moquer d'un concept qui vient d'envahir l'actualité ces derniers temps, on peut résumer ce film en parlant de petit remplacement. 

Comment une jeune femme (Anne Baxter) en vient, à l'aide d'une stratégie manipulative hors-pair, à remplacer une grande star du théâtre (Bette Davis) en la poussant dans les plates-bandes du milieu théâtral.

Dans ce film, Bette Davis est la reine des chiantes ce qui, pour plusieurs membres de la colonie artistique, n'était que la transposition de sa vraie personnalité. 
Un exemple : Celeste Holm, en arrivant sur le set dit à Bette Davis Good Morning, cette dernière lui répondit Shit! Good Manners. Ils ne se parlèrent jamais plus durant la production. Davis traita Holm de bitch.

Seulement 30 secondes de Marilyn Monroe, mais on voit déjà le potentiel de cette future star.

Le prix Sarah Siddons (actrice britannique du 18ème siècle) accordé à la meilleure comédienne de théâtre de Chicago attribuée à Eve Harrington n'existait pas en 1950. Suite au film, un groupe de personnes décidèrent de créer ce prix qu'on commença à accorder en 1952. Bette Davis recevra ce prix à titre honorifique en 1973. Douce revanche de Margo Channing sur Eve Harrington, 23 ans plus tard.

J'aime les critiques contemporaines des films. Cahiers du Cinéma, numéro 3, juin 1951. Extrait : All Aout Eve : la machine de guerre d'une femme d'exception contres des hommes sans exceptions. (François Chalais).

Oscars : 14 nominations, record seulement égalé par Titanic (1997) et La La Land (2016)
Oscars : 6 statuettes dont celle du meilleur film et du meilleur acteur de soutien à George Sanders.

Visionné, la première fois, le 23 mai 1989 à la télévision à Montréal.
Mai 1989 : moment funeste où j'ai attrapé un coronavirus qui m'a jeté à terre pendant 1 mois et qui a entraîné une anosmie suivie d'une cacosmie (tout sentait le diesel, même les meilleurs vins)  qui durèrent plus de 6 mois.
Mon 268ème visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider

15 mai 2022

267. Haines : Children of a Lesser God

1001 films de Schneider : Children of a Lesser God
Titre français : Les Enfants du silence

Au 11786ème rang dans la liste de They Shoot Pictures...



Film américain réalisé en 1986 par Randa Haines
Avec William Hurt, Marlee Matlin, Piper Laurie

Film tiré d'une pièce de Marc Medoff qui a eu du succès sur Broadway pendant 2 ans (1980-1982)

Un film à thème. C'est ce qui justifie sa présence dans la liste des 1001 films de Schneider sinon on n'en parlerait pas. 

Je suppose qu'on était dû, à cette époque, pour un film sur les personnes sourdes-muettes. Je sais, on ne dit plus ça, de nos jours, dans l'empire de la rectitude politique. Mais, bon, je m'en fous. Tout le monde comprend ce que je veux dire, ce qui est le principe numéro un de la communication. 

On assiste à une sorte de détournement de scénario. Quand ce nouveau professeur (Hurt) arrive dans cette institution de sourds-muets, on sent déjà qu'il va chambarder toutes les vieilles pédagogies et qu'il installera, contre vents et marées, une nouvelle approche pour améliorer la communication des pensionnaires. Mais ce type de scénario est tellement redondant : le messie qui vient annoncer la nouvelle parole en conflit avec les béotiens de l'arrière-garde. On vient encore de nous le rejouer dans la série télévisée New Amsterdam.

Mais, finalement, on aura droit, plutôt ,à une relation amoureuse entre le professeur et une ancienne résidente (Matlin) récalcitrante à la nouvelle approche de celui-ci. Il veut qu'elle apprenne à parler, elle ne veut pas apprendre à parler. 

La performance de Matlin qui est sourde-muette est impressionnante. Elle fait une prestation digne des plus grandes actrices du cinéma muet.

Pour une descente dans les abimes de l'incommunicabilité, The Miracle Worker d'Arthur Penn, tourné en 1962. L'histoire d'Helen Keller, sourde-muette-aveugle de naissance. 

William Hurt vient de disparaître (mars 2022). Grand retour de nostalgie en le voyant dans ce film.

Oscar pour la meilleure actrice à Marlee Matlin. 
Visionné, la première fois, le 10 mai 1989 sur VHS à Montréal
Mon 267ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider.

09 mai 2022

266. Scott : Top Gun

 1001 films de Schneider : Top Gun

Au 3239ème rang dans la liste de They Shoot Pictures...


Film américain réalisé en 1986 par Tony Scott
Avec Tom Cruise, Kelly McGillis, Tim Robbins, Val Kilmer, Tom Skirrit, Meg Ryan 
et Testostérone.

C'est une aberration qu'un tel film puisse se trouver dans la liste des 1001 films de Schneider.

Top Gun qui veut nous décrire cette école de pilotes de haut niveau est un show aérien (de très beaux plans de vol) entrecoupé à l'occasion de relations interpersonnelles d'une banalité abyssale et de batailles de coqs dans les répétitives scènes de vestiaire. Pour en rajouter une couche dans l'insignifiance. pourquoi pas une séquence de beach volleyball avec beaux mecs en bedaine huileuse.

Comment Kelly McGillis, si merveilleuse dans Witness de Peter Weir, l'année précédente, a-t-elle pu accepter un rôle si humiliant ? Supposément doctorante en astrophysique, elle a plutôt l'air de sortir d'un fashion show. Tom Cruise a l'air d'un pré-ado à côté d'elle.

Revoir ce film 30 ans plus tard fut assez pénible. D'autant plus que je suis en train de finir l'intégrale (43 films) Bergman commencée il y a deux ans avec mon copain Jean-Pierre. Prochain film : la version longue de Fanny et Alexandre, puis Après la Répétition et, pour conclure, Saraband. Ma plus belle aventure cinéphilique à ce jour. Je sais déjà, qu'un jour, je récidiverai.

Oscar pour la meilleure chanson originale : Take my Breath Away
Visionné, la première fois, le 1er mai 1989, sur VHS à Montréal
Mon 266ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider.