07 août 2013

257. Cukor : Gaslight

1001  films de Schneider : Gaslight
Titre français : Hantise

Au 1805ème rang de la liste de They Shoot Pictures...

Film américain réalisé en 1944 par Georg Cukor
Avec Ingrid Bergman, Charles Boyer, Joseph Cotten et Angela Lansbury, (Murder, She Wrote), 17 ans, qui pète le feu dans sa première présence au cinéma qui lui valut une nomination pour l'oscar de la meilleure actrice de soutien.

Deuxième version au cinéma en 4 ans de la pièce 
5 Chelsea Lane (1939) du dramaturge britannique Patrick Hamilton.

Un sacrilège cinéphilique la part des producteurs de MGM: ils ont essayé de se procurer toutes les copies de la première version (Gaslight sous la direction de Thorold Dickinson - 1940) afin de les détruire - coutume habituelle chez les producteurs hollywoodiens lorsqu'ils font un remake.

Je craque pour le décor - j'adore le petit parc éclairé par des lampadaires au gaz dans le brouillard londonien, en fait un composé de brouillard et de particules fines provenant de la combustion du charbon - on inventa le mot "smog" pour qualifier ce type de phénomène.

Suite à la pièce de théâtre et surtout suite à la diffusion des films de Dickinson et de Cukor, le terme Gaslighting prit la signification d'une sorte d'abus mental dans lequel de fausses informations sont présentées à la victime dans l'intention de mettre en doute sa mémoire, sa perception et sa santé mentale.

Oscars 1944. Deux statuettes: une pour Ingrid Bergman, meilleure actrice et une pour la direction artistique
Visionné, la première fois, le 23 février 1989 à la télévision à Montréal
Mon 257ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider

Aucun commentaire:

Publier un commentaire