vendredi 4 novembre 2011

213. Varda : Sans toit ni loi

1001 films : Sans toit ni loi
Dans la liste des 1000 meilleurs films du 20ème siècle


Film français réalisé en 1985 par Agnès Varda (1928)
Avec Sandrine Bonnaire et plusieurs acteurs non-professionnels mis à part Yolande Moreau, toujours aussi lunaire et Macha Méril.


Titre qui pourrait être traduit en anglais par The Road. En effet, au pense au roman de Cormac McCarthy publié en 2006 dont on a tiré un film réalisé en 2009 par John Hillcoat avec Viggo Mortensen, ci-devant grand partisan des Canadiens de Montréal. Cette Simone Bergeron (nom très québécois, rare dans un film français) nous apparaît comme une survivante d'un monde post-apocalyptique parcourant un monde factice dont les individus, ignorant cette fin du monde, continueraient, par habitude, à  mener leur routine quotidienne.
On est assis là, tranquille, devant une toile, entouré de gens qui bouffe du pop corn, puis, tout à coup, un premier choc, cette fille, ce cadavre gelé comme une statue tombée dans le caniveau.
Puis ça repart, sous la forme documentaire, petite enquête chez les bonnes gens - des on-dit, des quant-a-moi, des vous-savez. Et discrètement, Sandrine Bonnaire commence une prestation qui vous atteint au coeur. À 17 ans, dans ce film, Sandrine Bonnaire, c'est comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu d'été.
Une belle relation d'amour  entre cette actrice et moi qui dure depuis ce temps. Ma fille unique, née en 1991, ne s'appelle-t-elle pas Sandrine? ...prénom peu usuel au Québec à cette époque.




Direction d'acteurs inspiré de Robert Bresson : acteurs non-professionnels qui récitent des textes sans aucune émotion.
Venise 1985 : Trois prix dont le Lion d'or à Agnès Varda
César 1986 : Meilleure actrice à Sandrine Bonnaire
Toutes les informations sur le film sur IMDB
Évaluation IMDB :  7,7 sur 10 par 2183 votants
Apparaît sur 6 listes sur icheckmovies.com
Visionné, la première fois, le 19 mai 1986 à L'Autre cinéma à Montréal
Mon 213ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider

2 commentaires:

  1. Plus d'un mois déjà sans aucun nouveau billet sur un "1001". L'objectif initial du blog disparait peu à peu, c'est dommage pour nous lecteurs :)

    RépondreEffacer
  2. J'en suis bien peiné. Pourtant, ce n'est pas la passion qui diminue mais, plutôt, qui s'éparpille entre intégrales, listes à compléter, tweets à publier et un peu de paresse au niveau rédactionnel. Mais l'objectif initial demeure...un sursaut est toujours possible et sûrement souhaitable.

    RépondreEffacer