samedi 7 avril 2012

221. Sharman : The Rocky Horror Picture Show

1001 films  : The Rocky Horror Picture Show
Film britannique réalisé en 1975 par Jim Sharman (1945)
Avec Susan Sarandon, Tim Curry, Barry Bostwick, Meat Loaf, Richard O'Brien
Film tiré de
Rocky Horror Show, comédie musicale britannique de Richard O'Brien, créée à Londres en 1973. Une sorte d'hymne aux films de série B d'épouvante et de science-fiction.
Film qui doit son extraordinaire longévité (toujours en représentation quelque part sur la planète - 25 ans à Munich) à son identité de Midnight Cult Movie.  On parle, souvent à tort, de film-culte mais celui-ci en est le prototype parfait.
Démoli par les critiques à sa sortie, ce film a dû sa survie et sa renommée au propriétaire du 8th Street Playhouse dans le quartier Greenwich à New York qui a décidé d'en faire un film interactif - incitant le public à participer à l'action en apportant des objets, en se déguisant et en ânonnant les répliques du film.
Je suis content d'avoir revu ce film sur dvd me permettant d'apprécier son contenu "comédie musicale" qui m'avait complètement échappé lors de mon premier visionnement. Il faut dire, à ma décharge, que j'étais tombé sur une projection nocturne avec tout le cirque créé par les spectateurs alors que j'allais, innocemment, voir un bon film d'horreur. J'étais sorti du film, amusé par le spectacle de la salle, mais en complète  détestation de ce film. 
Voir ce film pour son aspect comédie musicale et aussi pour s'amuser à identifier les éléments stylistiques qui caractérisent le film d'horreur et aussi les nombreuses citations d'autres films. Mais, bon, on peut vraiment faire sans. Pour beaucoup, un vrai navet

American Gothic (1930) de Grant Wood
Devrait être utilisé pour en faire l'affiche du film


Évaluation IMDB : 7,1 sur 10 par 54 893 votants
Toutes les informations sur le film sur IMDB
Visionné, la première fois, le 25 avril 1987 au cinéma Laurier de l'avenue du Parc à Montréal.
Histoire du cinéma Laurier
4 mars 1916. Inauguration du The Regent au 5115 avenue du Parc
1973. Acheté par Roland Smith, cinéphile célèbre de Montréal, et renommé Le Beaver, cinéma porno comme on s'en doute par le nom
1986. Renommé Le Laurier
Démoli en 1988. Aujourd'hui, une succursale de la librairie Renaud-Bray
Fascinant : Site sur l'histoire des cinémas de Montréal : Montreal Cinema History
Mon 221ème film visionné de  la listes des 1001 films du livre de Schneider

Aucun commentaire:

Publier un commentaire