mardi 19 juillet 2011

207. Scott : Alien

1001 films de Schneider : Alien


Film américain de Ridley Scott (1937)
Avec Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Veronica Cartwright, Harry Dean Stanton, John Hurt, Ian Holm, Yaphet Kotto

Un vendredi soir de juin 1985, minuit,  je m'aventure seul dans un cinéma presque vide pour voir Alien de Ridley Scoot. J'aime les films de science-fiction même les plus stupides style Plan 9 from Outer Space de Ed Wood - bon, d'accord, j'exagère - mais cette merde est quand même à voir si vous voulez rigoler; mais, pour moi,  le plus hallucinant des Ed Wood demeure Glen or Glenda - laissez vos Kurosawa ou autre Tarkovsky et plongez-vous dans cette oeuvre - vous ne sortirez pas indemne de cette oeuvre hautement pédagogique!!! Vous êtes prévenus.
J'étais prêt pour un film de science-fiction pas pour un film d'horreur tel que Alien. Alors le choc n'en  fut que plus violent lors de la scène de la naissance de ce type.
Le moment de cinéma le plus effrayant que j'aie jamais vécu... des jours à m'en remettre. Je vous dis pas la trouille que j'avais, après la projection, en rentrant chez-moi, seul, à 3 heures du matin, tout en chantonnant. Jamais l'expression "siffler dans un cimetière" ne fut plus adéquate.
La scène de la sortie de la chose de l'estomac de Kane (John Hurt) est considérée comme le deuxième moment le plus effrayant du cinéma."The 100 Scariest Movie Moments"
Autre moment frappant : Ash (Ian Holm, le Bilbo de Le Seigneur des anneaux) que nous croyions être un humain se trouve,  en fait, être un robot - sa tronche éclatée quelques instants plus tard convaincront tous les sceptiques.
Les auteurs de  It! The Terror from Beyond Space (1958) ont accusé Scott et sa gang de plagiat. À vérifier.
Vingt-six ans plus tard, la petite culotte blanche de Sigouney est toujours aussi excitante
La saga Alien :
Dernièrement, j'ai vu la quadrilogie (sic). Globalement, ça vaut l'effort même si l'intérêt baisse rapidement. On parle quand même de trois réalisateurs majeurs : Cameron pour Aliens, le meilleur de la suite, Fincher pour Alien3, le côté sombre de ce film me plaît beaucoup et Jeunet pour Alien : Resurrection, à oublier.
Oscar 1980 : une statuette pour les effets spéciaux
Évaluation IMDB : 8,5 sur 10 par 208 651 votants
Toutes les information sur le film sur IMDB
Visionné, la première fois, le14 juin 1985 au Cinéma du Parc à Montréal
 Mon 207ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je regarde régulièrement votre blog que je trouve très intéressant.
    Merci de nous faire partager la qualité des films et de vos commentaires tellement personnels.
    A très bientôt.
    Loic

    RépondreEffacer