mercredi 12 novembre 2008

106. Jodorowsky : El topo

1001 films : El topo
Dans la liste des 1000 meilleurs films du 20ème siècle


Film mexicain réalisé en 1970 par Alejandro Jodorowsky (1929) Avec Alejandro Jodorowsky, son fils Brontis, Mara Lorenzio

Dictionnaire Le petit Larousse illustré, édition 2002
Salmigondis : n. m. Fam. Mélange confus et disparate. Ex. El Topo d'Alejandro Jodorowsky.

Ou bien :
"El Topo is fascinating for being a product of its time, a document of the lessons and philosophies people were then studying, and their fears, both conscious and unconscious" Adisakdi Tantimedh in 1001 Movies You Must See Before You Die.
Ou bien :
Descendu en flammes dans le numéro 264 (février 1976) des Cahiers du cinéma. "Chaque année nous ramène une avant-garde que l'appareil critique se hâte d'encenser d'autant qu'elle se comporte comme une bonne avant-garde doit le faire : donner au spectateur l'impression de participer à un bouleversement culturel sans pour autant le déranger. Jodorowsky nous déballe tous les stéréotypes, toutes les formes figées caractéristiques dudit genre. On tombe en pleine imagerie saint-sulpicienne revue par un surréalisme à l'usage des lycées et collèges"
N'en jetez plus, la cour est pleine.

Ou bien :
John Lennon et Yoko Ono en firent leur film-culte et en promurent la distribution. Ils présentèrent la première du film dans un cinéma newyorkais, le Elgin Theater, à minuit le 18 décembre 1970, initiant ainsi la mode des "Midnight Movies". Il y resta plus d'un an.
Mon premier "midnigt movie", un des plus célèbres à cause de la participation des spectateurs qui commentent à leur façon certaines scènes du film, fut The Rocky Horror Picture Show, vu le 25 avril 1987 au cinéma Laurier à Montréal.

Ou bien :
Jodorowsky : "The big benefit of this movie was I F.... all the girls I wanted"

Bon, je n'ai rien à ajouter sinon que, si vous visionnez ce film, vous auriez intérêt à remplacer votre pop-corn habituel par du "Acapulco Gold".

Évaluation IMDB : 7,4 sur 10 par 4581 votants
Toutes les informations sur le film sur IMDB
À lire : Une chronique de Gregory Audermatte sur DvdClassik.com
Visionné, la première fois, le 13 février 1974 au cinéma à Québec
Mon 106ème film des 1001 films

Aucun commentaire:

Publier un commentaire