lundi 29 avril 2013

253. Pagnol : La femme du boulanger

1001 films : La femme du boulanger

Dans la liste des 1000 meilleurs films du 20ème siècle

Film français réalisé en 1938 par Marcel Pagnol (1895-1974)
Avec Raimu (le boulanger), Ginette Leclerc (la femme du boulanger), Fernand Charpin (le marquis),Robert Vattier, Charles Blavette, Robert Bassac
Adaptation à l'écran de la nouvelle de Jean Giono, Jean le Bleu

Je tombe toujours sous le charmes des films de Pagnol, ceux des années 30, même si je les ai vus plusieurs fois. D'abord pour Raimu et Charpin, puis pour les paysages des hameaux de la Provence et pour cette vieille France disparue.
À une époque, dans les années 90, suite à mes randonnées dans les Alpes françaises et un soudain besoin de me brancher à la nature (moi, qui suis un irrémédiable urbain) , je me  suis passionné pour l’œuvre de Giono. En un été, j'ai lu les trois  premiers tomes de ses oeuvres complètes dans la Pléiade - le plus beau de mes voyages de cet été-là.  
On avait approché Joan Crawford pour jouer la femme du boulanger. Peut-on imaginer plus contre-emploi que ça. Heureusement, sa connaissance du français, avoisinant le degré zéro, l'écarta de ce rôle.
Ce film a tenu l'affiche plus d'un an à New York - Orson Welles qui le vit plusieurs fois décréta Raimu, le plus grand comédien de tous les temps.
Le boulanger (Raimu) : "Évidemment, toi, tu ne risque pas de devenir cocu. Ta femme a plus de poils au menton que de rose au téton."

Lecture cinéphilique : Napoléon  de Kevin Brownlow
Livre  retrace l'épopée du Napoléon de Abel Gance, réalisé en 1925-27 qui, par un concours incroyable de circonstances, n'a jamais pu être distribué adéquatement, privant des millions de spectateurs d'une des plus grandes œuvres de l'histoire du cinéma.
Savez-vous que depuis la première du film à l'Opéra de Paris le 7 avril, il y eu 20 autres versions de ce film. Le dernier, le plus complet à 5h.31min. par Kevin Brownlow et Patrick Stanbury pour le British Film Institute. Une 22ème version, celle-ci de la Cinémathèque française (enfin!), est en préparation.

Évaluation Mediafilm: Cote 3. Très bon
Toutes les informations sur le film sur IMDB  
Visionné, la première fois, le 13 février 1989 à la télévision à Montréal
Mon 253ème film visionné de la  liste des 1001 films du livre de Schneider

Aucun commentaire:

Publier un commentaire