mercredi 17 octobre 2007

55. Hitchcock : The Wrong Man

1001 films de Schneider : The Wrong Man
Titre français : Le faux coupable
Dans la liste des 1000 meilleurs films du 20ème siècle

Film américain réalisé en 1956 par Alfred Hitchcock
Avec Henry Fonda (Manny Balestrero), Vera Miles, Anthony Quayle et Harold J. Stone

En deux mots. L'histoire d'un contrebassiste new-yorkais, Manny Balestrero, injustement accusé de vols suite à une accumulation de fausses identifications par des témoins peu compatissants. On assiste à sa descente aux enfers ainsi qu'à celle de sa femme qui se retrouvera en hôpital psychiatrique.
Finalement, par pur hasard, pendant un procès perdu d'avance, le vrai coupable est arrêté.
"In 1953, New York City musician Christopher Emmanuel "Manny" Balestrero was acquitted of a robbery charge that had been based on three mistaken IDs. The real robber, once police found him, strongly resembled Balestrero."
Article sur les erreurs des identifications en ligne. USA Today. 26 novembre 2002.


"Balestrero à la compagnie d'assurance : encore innocent et déjà derrière les barreaux."
Jean-Luc Godard. Cahiers du cinéma. Juin 1957. Numéro 72. Critique du film The Wrong Man.
Godard, critique de cinéma : incontournable. Je vous recommande de lire cet article. En allant sur le site des Cahiers du cinéma, vous pourrez, moyennant 2 euros, avoir accès à cet article. Je sais deux euros pour une critique qui a 50 ans d'âge, ça peut paraître aberrant. Mais c'est Godard et 50 ans d'âge pour une telle critique c'est aussi savoureux que 50 ans d'âge pour un porto.
De fait les 70 000 pages des 620 numéros des Cahiers du cinéma sont accessibles en ligne moyennant 1 ou 2 euros par article.
C'est à peu près à l'époque du visionnement de ce film, printemps 1969, que j'ai commencé à acheter les Cahiers du Cinéma et à me procurer les anciens numéros.
Mon premier numéro :
Juin 1969. Numéro 213. 6 francs (nouveau, si ça dit encore quelque chose à quelqu'un).
Sur la couverture : Anne Wiazemsky (petite-fille de François Mauriac et ex-épouse de Jean-Luc Godard) et Carmelo Bene dans Capricci de ce dernier. Toujours disponible pour 5,40 euros.
J'ai acheté tous les numéros jusqu'au 400ème et je me suis procuré les 14 volumes des fac-similés de ce que l'on appelle les Cahiers jaunes (les 161 premiers numéros qui couvrent la période d'avril 1951 à décembre 1964).
Évaluation Mediafilm.ca : Cote 5 Moyen
Toutes les informations sur le film sur IMDB
Visionné, la première fois, le 6 juin 1969 à la télévision à Québec
Mon 55ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider

Aucun commentaire:

Publier un commentaire