dimanche 18 mai 2014

25 moments de cinéma

Dans le 700ème numéro des Cahiers du Cinéma publié en mai 2014, les rédacteurs de ces derniers ont publié les moments les plus émouvants choisis par 140 artistes du cinéma. 
Voici les miens

Vinq-cinq de mes grands moments de cinéma 

1. Mon oncle Antoine de Claude Jutras: Le père penché sur son garçon dans un cercueil  trop petit pour lui

2. Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone: Le duel final quand Henry Fonda découvre qui est vraiment le personnage de Charles Bronson.
3. Le pianiste de Roman Polanski : L'officier allemand qui demande au pianiste juif en fuite de jouer pour lui..
4. Le regard-caméra de Harriet Andersson dans Un été avec Monika de Ingmar Bergman


5. La scène finale de Melancholia de Lars von Trier
6. Nicole Kidman dans Dogville de Lars von Trier
7. Tom Hanks, momentanément sourd, sur la plage de Omaha Beach pendant le débarquement dans Saving Private Ryan de Seven Spielberg
8. Dans L'exorciste de William Friedkin, la tête de Linda Blair qui fait un tour sur elle-même. J'en ai rêvé pendant des semaines...


9. Gollum le perfide dans le Seigneur des anneaux.
10. Dans Cris et chuchotements de Ingmar Bergman, la scène de la "pièta"


11. Dans le Titanic de James Cameron, la main de Kate Winslet qui s'étampe dans la vitre arrière d'un cabriolet au moment où elle fait l'amour avec Léonardo.

12. La grisaille de Paris-en-novembre dans Les 400 coups de Truffaut
13. Dans La nuit américaine de Truffaut, le réalisateur, joué par Truffaut, qui écoute la trame musicale du film en même temps que nous voyons défiler des bouquins sur le cinéma
14. La naissance d'Alien

15. Le porte-jarretelle de Betty Boop
16. La scène de séduction dans le métro dans Shame de Steve Mcqueen
17. Le long travelling sur un bouchon de circulation dans Week-end de Godard
18. Le bistouri dans l'oeil - Un chien andalou


19. La première fois que j'ai vu  Louise Brooks. C'était dans Dans Die Büchse Der Pandora  (1925)

20. Le moment le plus "sortez vos mouchoirs"- qui me touche à chaque fois.
Dans City Light, lorsque la fleuriste prend conscience que son bienfaiteur est le petit vagabond
21. Le bruit fait par la porte du restaurant de la pension où habite monsieur Hulot dans Les vacances de monsieur Hulot
22. Dans On the Waterfront de Elia Kazan, Brando qui, déambulant avec Eva-Marie Saint, ramasse un gant qu'elle vient d'échapper (non prévu dans le scénario) et qui  l'enfile tout en continuant la scène. Un petit moment qui grandit en vous..
23. Le désespoir assumé du personnage de Giulietta Masina dans La strada de Fellini.
24. La mort de la petite fille (Setsuko) dans Le tombeau des lucioles de Isao Takahata
25. La résurrection de Inger dans Ordet de Dreyer







mardi 6 mai 2014

258. Bergman. Persona

1001 films: Persona

Fait partie de la liste des 1000 meilleurs films du 20ème siècle

Film suédois réalisé en 1966 par Ingmar Bergman

Avec Liv Ullman et Bibi Andersson

Je suis toujours émotivement ébranlé à chaque fois que j'aborde l'oeuvre de Bergman parce que son oeuvre m'accompagne depuis des décennies, disons cinq. Régulièrement, je replonge dans son oeuvre dont je ne me lasse et, telle une madeleine de Proust, chacun de ses films me relance vers des moments marquants de mon existence. 

Ce film illustre bien l'approche "déconstructiviste" qui a fleuri dans le cinéma des années 60. Il s'agit, en gros, de briser la chaîne narrative en introduisant différents éléments qui relèvent de la fabrication du film : pellicule perforée, amorces de film, aperçu de la caméra, etc. Un peu d'avant-garde dans la structure traditionnelle du film.


Ces images superbes de tendresse féminine ne disent rien de la cruauté sous-jacente.





Une très belle et émouvante image tirée du tournage de Persona
Tournage de Persona : Bibi Andersson, Bergman et Liv Ullman





Évaluation Mediafilm. Cote 1. Chef-d'oeuvre
Toutes les informations sur le film sur IMDB
Visionné, la première fois, le 1er mars 1989 à la télévision à Montréal
Mon 258ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider