dimanche 31 mars 2013

Fassbinder. Intégrale : 21 à 25

21ème film
Martha
Réalisé pour la télévision allemande en 1973.
Avec : Margit Carstensen (Martha), Karlheinz Böhm (son mari), Gisela Fackeldey (sa mère), Adrien Hoven (son  père), Ingrid Caven (son amie).
Duré : 1h52.
Le plus bunuelien des films de Fassbinder. On pense à Tristana.
C'est l'histoire d'une soumission conjugale totale, d'une manipulation d'une femme par un homme. On est dans la sphère du sado-masochisme. 
En produisant pour la télévision, Fassbinder s'assagit quand au discours filmique. Ses contenus sont plus accessibles et la trame de l'histoire de ses films est beaucoup plus linéaire.
Des 21 premiers films, c'est mon 3ème préféré avec Les larmes amères de Petra van Kant et Le marchand de quatre-saisons.




22ème film
Angst essen Seele auf
Titre français : Tous les autres s'appellent Ali
Réalisé en 1973
Avec Brigitte Mira, El Hedi Ben Salem, Barbara Valentin, Irm Hermann, Fassbindem.
Durée : 1h.33
Un grand coup de coeur pour ce film. Au sommet de mon  classement jusqu'à maintenant. En visitant IMDB, on constate aussi que c'est le film le plus visionné chez les abonnés de ce site parmi les 22 premiers films de Fassbinder.
Une rencontre amoureuse improbable entre une Allemande de 60 ans et un travailleur étranger, un Marocain de 35 ans. Réprobation sociale massive. On se doute bien que c'était un sujet chaud quand on sait que le film a été tourné l'année après l'action de Septembre noir aux jeux olympiques de Munich.
J'aime bien que Fassbinder montre que les seuls intervenants non racistes sont des policiers et le propriétaire (donc bourgeois) de la maison où habite le couple-choc. Ça nous change des stéréotypes habituels.

 23ème film
Fontane Effi Briest
Réalisé en 1974
Avec Hanna Schyculla, Wolfgang Schenck, Karlheinz Böhm, Ulli Lommel, Irm Hermann
Durée : 2h.21
Adaptation du roman de Theodor Fontane, Effi Briest, publié en 1894.
Hanna Schygulla - sa 18ème présence dans un film de Fassbinder... et c'est pas fini, encore 4 à venir.  Est-ce bien ça une actrice fétiche?
Un film littéraire - les mots envahissent l'écran. Une histoire style "victorien, fin 19ème" un peu fade mais le traitement qu'en fait Fassbinder est merveilleux.
Stylistique : nombreuses utilisation des miroirs (très courant chez Fassbinder), le passage des séquences marqué par un fondu "au blanc", utilisation du noir et blanc.


24ème film
Faustrecht der Freiheit
Titre français : Le droit du plus fort
Réalisé en 1974
Avec Fassbinder, Peter Chatel, Karlheinz Böhm, 
Durée : 2h.03 Voir le commentaire sur mon blog













 
25ème film
Wie ein Vogel auf dem Draht
Titre français : Comme un oiseau sur le fil 
Avec Brigitte Mira, Evelyn Künneke, Ingfried Hoffmann.
Durée : 0h.44
Espèce de music-hall avec l'actrice (Tous les autres s'appellent Ali, Mother Küster) et chanteuse, Brigitte Mira 
Pas de dvd disponible mais on peut retrouver sur le net quelques-unes des parties chantées (en allemand sans sous-titres).
"According to Rainer Werner Fassbinder, the mother of the German nation is  Brigitte Mira."
Like a Bird on the Wire : chanson de Leonard Cohen. Chanson-fétiche de Fassbinder qu'on retrouve dans trois de ses films.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire