dimanche 17 février 2013

247. Wilder : Sunset Boulevard

1001 films : Sunset Boulevard
Titre français : Boulevard du Crépuscule

Dans la liste des 1000 meilleurs films du 20ème siècle
Film américain réalisé en 1950 par Billy Wilder (1906-2002)
Avec Gloria Swanson (1899-1983), William Holden (1918-1981), Erich von Stroheim (1885-1957), Nancy Olson (1928), Cecil B. DeMille (1881-1959), Buster Keaton (1895-1966)

Hollywood par Hollywood. 418 plans qui jettent un éclairage glauque sur le cinéma selon Hollywood.
Si vous vous intéressez quelque peu à l'histoire du cinéma, ce film est un incontournable. Sunset Boulevard dépeint crûment le  naufrage dans les abysses de la mémoire des 30 ans du cinéma muet. La présence silencieuse et furtive à une table de bridge de Buster Keaton, l'un des plus grands créateurs de cette époque, n'en est-il pas l'exemple le plus probant. Et que dire d'Erich von Stroheim, ce monument mégalomaniaque de la réalisation des années 20 qui n'a jamais franchi  la barrière du parlant, sauf pour jouer les méchants allemands et qui interprète  le rôle du majordome silencieux. Et Gloria Swanson, grande vedette du muet, qui n'a plus jamais atteint une telle gloire après l'arrivée du parlant sauf dans ce film-tombeau.
Cette idée de tombeau me fait penser à la dernière partie de Citizen Kane: Norma Desmond, à l'instar de Kane, est seule dans son château,  abandonnée et ignorée de tous.
Une phrase du film qui le résume: "A silent movie queen still waving proudly to a parade which had long since passed ber by" On pense tout de suite au titre du grand livre sur le cinéma muet de Kevin Brownlow, The Parade's Gone By...

Sur YouTube, Gloria Swanson en entrevue au The Dick Cavett Show du 3 août 1978 . Discute du désastreux tournage de Queen Kelly (extrait présenté dans Sunset) dirigé par nul autre que Erich von Stroheim. Vers la fin de l'entrevue, un moment émouvant lorsque madame Swanson frissonne en entendant l'animateur lui dire qu'on avait déjà utilisé des films muets pour créer un incendie dans un film en tournage, les bandes d'alors étant hautement inflammables.  Au passage, dans la même émission, entrevue avec Janis Joplin, deux mois avant son décès.

Projection de Queen Kelly. "I am big. It's the pictures that got small"
On retrouve cette image sur la page couverture du premier numéro des Cahiers du cinéma (avril 1951)

Oscars 1951. Trois statuettes: décor, musique et scénario
Évaluation Mediafilm : Cote 1. Chef-d’œuvre
Toutes les informations sur le film sur IMDB
Visionné, la première fois, le 15 décembre 1988 à la télévision à Paris
Mon 247ème film visionné de la  liste des 1001 films du livre de Schneider

1 commentaire:

  1. Un chef d'oeuvre, il est a mettre directement en lien avec Mulholand Drive, il me semble d'ailleurs que c'est l'un des films préférés de Lynch

    RépondreEffacer