lundi 1 octobre 2012

Kazan. Intégrale 19. The Last Tycoon

19. The Last Tycoon
Titre français : Le dernier nabab

1976
Avec Robert DeNiro, Tony Curtis, Robert Mitchum, Jeanne Moreau, Jack Nicholson, Ray Milland, Dana Andrews, Donald Pleasence, John Carradine
Scénario basé sur une œuvre de F. Scott Fitzgerald revue par Harold Pinter.

Voilà, c'est la fin de l'intégrale Kazan. Dix-neuf films, c'est un peu court, non? Dommage qu'il ait abandonné le cinéma si tôt. Avec sa longévité, 94 ans, on aurait pu s'attendre à au moins une quarantaine de productions. Mais le coeur n'y était plus depuis plusieurs années déjà.
Fin de cinéma pour Kazan avec The Last Tycoon :
"The ending I devised said more about me and my feelings than it did about the film's hero... it was a kind of death for me, the end of life in the art where I'd worked for so long. It was all over and I knew it." 
Pour son  dernier film, Kazan retourne à Hollywood et s'offre pas moins de 9 grandes célébrités du cinéma plus Anjelica Huston à ses débuts.
Ce film a subi les foudres de la critique et un désaveu commercial.  Pourtant, j'ai aimé ce film, particulièrement, la performance de Robert DeNiro qui sortait à peine du rôle de Travis Bickle dans Taxi Driver de Martin Scorsese - quel changement de personnage!
  
Le blog retourne à ses origines. Dorénavant, je me concentrerai sur ma poursuite des 1001 films qui tourne au ralenti depuis quelques mois. Je continuerai, quand même, à pratiquer les intégrales - une de mes passions de cinéphile - mais je n'en rendrai compte que sur mon compte Twitter. Je met aussi un terme à ma vocation de critique des projections de presse à  l'Excentris -" too much time-consuming".
Prochaine intégrale : Rainer Werner Fassbinder. Lectures accompagnatrices : Fassbinder. The Life and Work of a Provocative Genius de Christian Braad Thomsen et L'amour est plus froid que la mort de Robert Katz

Résumé de Mediafilm.com

À trente-cinq ans, Monroe Stahr, directeur de la production d'un grand studio d'Hollywood, jouit d'une réputation enviée dans l'industrie. Veuf d'une actrice morte dans un accident, il est frappé un jour par la ressemblance d'une jeune étrangère avec la défunte. Il cherche à la revoir et a avec elle une aventure amoureuse. Mais la jeune femme est déjà engagée ailleurs et ne tarde pas à briser avec lui. Bouleversé, Stahr est incapable de faire face à ses responsabilités.

2 commentaires:

  1. Dommage de ne plus suivre vos intégrales sur ce blogue. Mais il est vrai qu'il vous reste plus de 750 films pour arriver aux fameux 1001e films. Merci, continuez!

    RépondreEffacer
  2. Il sera toujours possible de suivre ma prochaine intégrale (Fassbinder) en 140 caractères sur mon compte Twitter.

    RépondreEffacer