dimanche 28 octobre 2012

237. Chabrol : Une affaire de femmes

1001 films : Une affaire de femmes
ou mieux Les affaires d'une femme

Film français réalisé en 1988 par Claude Chabrol (1930-2010)
Avec Isabelle Huppert (Marie), François Cluzet, Marie Trintignant, Nils Tavernier, Dominique Blanc
Inspiré du livre du même nom (1986) écrit par Francis Szpiner qui raconte l'histoire de Maire-Louise Giraud, une des dernières femmes guillotinées de France.

Un personnage (Marie) qu'on aime détester comme celui de Lacombe Lucien du film éponyme de Louis Malle. Un personnage qui réussit, l'ignorance étant son prétexte, à tirer son épingle (excusez ce mauvais jeu de mots) du jeu dans le marécage de l'occupation allemande.
Pas de héros dans ce film, pas de résistants non plus. Les habitants de cette région de Dieppe essaient de survivre tant bien que mal en jouant du marché noir ou de la collaboration. Pour cette "faiseuse d'anges" pas de problèmes d'éthique, pas de problème de conscience puisque  tous ceux qui l'entourent, de toute manière, sont plus ou moins compromis par des comportements illicites.

Isabelle Huppert est géniale dans ce rôle de femme "arriviste" qui pratique des avortements sans état d'âme et surtout pas par posture idéologique.
Ne vous y trompez pas, la problématique de l'avortement n'est pas au cœur de ce film. Chabrol n'invite pas son public à prendre position sur cette question; ce qui l'intéresse c'est l'itinéraire improbable d'une femme de la classe populaire qui veut se sortir de sa condition misérable  pour atteindre une certaine aisance financière. D'où notre, je devrais dire mon, manque de sensibilité face au déroulement de sa mise en accusation et de son procès - tout nous apparaìt tellement absurde. Cette Marie est "étrangère" à ce qui lui arrive et nous aussi, un peu.
Marie Trintignant, lumineuse dans ce rôle de prostituée - grosse nostalgie!

Venise 1988. Trois prix. Deux pour Claude Chabrol. Un pour la meilleure actrice à Isabelle Huppert
Évaluation Mediafilm. Cote 2. Remarquable
Toutes les informations sur le film sur IMDB
Visionné, la première fois, le 25 octobre 1988 au cinéma à Paris  
Mon 237ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider

1 commentaire:

  1. Bonsoir, j'ai vu ce film à sa sortie: quel choc! J'étais avec ma maman qui était émue. L'un des meilleurs films de Chabrol

    RépondreEffacer