dimanche 1 juillet 2012

Kazan. Intégrale. 11. East of Eden

11. East of Eden
Réalisé en 1955
Avec Julie Harris (Abra), James Dean (Cal Trask), Raymond Massey (Adam Trask), Richard Davalos (Aron Trask), Jo Van Fleet (Kate Trask)
Adaptation partielle du roman de John Steinbeck, East of Eden, publié en 1952,.

Curiosité : Dans le générique du début, le nom de Julie Harris, pas très connue, précède celui de James Dean, inconnu au cinéma, dont c'est le premier film. Mais ce film en fera l'icône des "teenagers" pendant les décennies à venir, probablement plus à cause de ses deux rôles de jeune délinquant (Rebel Without a Cause étant l'autre film) et de sa mort accidentelle à 24 ans que par son jeu d'acteur. Je ne me souviens pas que le mythe de James Dean ait franchi les portes de ma petite ville francophone des années 50 (Québec). Elvis Presley, o.k. mais James Dean...jamais entendu parler avant de voir ses films dans les années 70. 
Dean, acteur : Quant au jeu de Dean, Kazan le trouvait épouvantable. Il devait, à quelques occasions,  le  faire boire pour obtenir de lui certaines performances. À un moment du tournage, Kazan fit même venir Brando pour l'aider à diriger Dean. Mais, malgré une performance de Dean qui est souvent agaçante tant elle est maniérée, on est en présence d'une grande histoire de rejet, de quête d'amour et de pardon qui fait de ce film un chef-d'oeuvre. Cette histoire de rejet et de pardon, c'est un peu dans ces eaux que Kazan baigne depuis son passage à la Commission des activités antiaméricaines où il dénonça certains de ses ex-collègues du parti communiste américain.
Le film : Une transposition libre de l'histoire de Caïn (Cal) et Abel (Aron) dans une vallée de la Californie (l'Eden) avec plusieurs références à la Genèse. L'Est de l'Eden est le lieu où Caïn a été banni après le meurtre de son frère; dans le film East of Eden est la côte Est américaine où on veut envoyer Cal après sa vengeance contre son frère Aron. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire