mercredi 25 avril 2012

Objectif atteint : Les 1001 films du livre de Schneider ont été vus

Vu sur dvd mon 1001ème et dernier film de la liste des 1001 films du livre de Schneider

Hills 24 Doesn't Answer, film israélien réalisé en 1955 par Thorold Dickinson.
Premier long métrage israélien après l'indépendance. On peut s'attendre à un film de propagande pro-israélien et l'on n'est pas déçu. 


Voilà, c'est fait : 1001 films vus


J'ai commencé cette intégrale le 6 décembre 2006, le jour où je me suis procuré le livre de Schneider, 1001 Movies You Must See Before You Die.
Au moment de commencer, j'avais déjà vu 417 films.
Le 418ème : D.W Griffith, Orphans of the Storm. Disons, que j'avais un sacré rattrapage à faire parmi les films muets.
Le mois suivant, le 10 janvier 2007, je commençais ce blog dont le premier objectif était de revoir tous les films du livre de Schneider par ordre chronologique - mon ordre chronologique - en y intégrant quelques aspects autobiographiques. 
Le premier film que j'ai vu de cette liste fut Blanche-Neige et les sept nains en 1957 suivi, la même année, par les Dix commandements et, l'année suivante, par Le pont de la rivière Kwaï.
Les nouveaus défis.
1. Avancer le plus rapidement possible la publication de messages concernant l'objectif premier de ce blog.
2. Compléter la liste que j'ai fabriquée il y a deux ans :  Les 1000 meilleurs films du 20ème siècle. J'en  suis à 956.
3. Enfiler les intégrales. Après Bergman, Kurosawa et Kazan (en  cours), Fassbinder; avec un changement important : ne plus écrire  de messages (pour éviter de retarder l'atteinte de mon premier objectif)  mais me limiter à mentionner les visionnements sur mon compte Twitter.
4. Sur icheckmovies, suivre quelques listes qui m'intéressent plus particulièrement : Jacques Lourcelles, Pauline Kael, Louise Brooks, Greta Garbo et les grands films muets. Il y a actuellement plus de 2000 listes sur ce site, y a de quoi faire pour l'éternité+1.

6 commentaires:

  1. Félicitations !!

    RépondreEffacer
  2. Je vous suis depuis un bout de temps sans avoir jamais posté de commentaires, mais je crois qu'un simple "bravo" suffira à contenir toute mon admiration. Six ans à tenir un blog avec but, et l'objectif est finalement rempli sans aucun abandon de votre part. Véritablement mes plus sincères félicitations !

    RépondreEffacer
  3. Merci beaucoup, très gentil.
    Je n'ai pas beaucoup de mérite à tenir ce blog - c'est une passion qui ne s'éteint pas.

    RépondreEffacer
  4. Chapeau bas!
    Ce blog est une référence dont je me sers depuis quelques années. Il m'aide dans mes fouilles en quête de films du même acabit que City lights.
    Bonne continuation.

    RépondreEffacer
  5. Mon inspiration provient de commentaires comme le vôtre. Merci

    RépondreEffacer