vendredi 13 avril 2012

222. Jarmusch : Down by Law

1001 films : Down by Law
Dans la liste des 1000 meilleurs films du 20ème siècle

Film américain réalisé en 1986 par Jim Jarmusch (1953)
Assistante à la direction : Claire Denis, réalisatrice française que j'aime.
Film dédié à Pascale Ogier, actrice française, qui venait de mourir à 25 ans et Enzo Ungari, scénariste italien, qui venait de mourir à 36 ans.
Avec John Lurie, Tom Waits, Roberto Benigni, Nicoletta Braschi (le couple de La vita è bella), Ellen Barkin
Tom Waits à Roberto Benigni : "Buzz off"
Quand j'ai vu ce film, la première fois, cette expression que je ne connaissais pas, a parasité ma conversation pendant plusieurs semaines et devint un rolling gag dans ma gang d'amis.
Tom Waits, le d.j. en dérive dans le film :  j'en ai  été longtemps un fan dans les années 70 et 80 jusqu'à ce que je me fatigue de sa voix de plus en plus éraillée et de son hymne à l'éthylisme. Mais ses chansons pour les losers et les "multi-poqués" de ce monde sont toutes un direct au coeur.
La réponse de Benigni à Waits : "Buzz off to you too" avec l'accent italien - tripatif, comme dirait le vieux Languirand.
Roberto Benigni : un ovni qui atterrit, suite à l'on ne sait trop quelles fausses manoeuvres, en plein milieu d'un film de série noire des années 50. C'est ce qui fait tout l'intérêt de ce film, par ailleurs assez tranquille sur le plan du scénario. Est-ce que Benigni sauve ce film ou le dénature?  C'est un peu les deux à la fois à ce qu'il me semble et c'est dommage. J'adore la partie du film avec Benigni (30 min. après le début du film), peu connu à cette époque, dont un personnage (Lurie) dit : "He's from outer space" mais le deuil de la première partie, sans lui, est difficile à faire, après coup. On aimerait bien revenir dans les rues de New-Orleans avec les "small time crooks" du début du film.

John Lurie (le souteneur) Tom Waits (le d.j.) et Roberto Benigni (le touriste italien)
Les films de Jarmusch : "It's a sad and wonderful world" comme dirait l'italien
Évaluation IMDB : 7,8 sur 10 par 19 029 votants
Toutes les informations sur IMDB
Visionné, la première fois, le 1er mai 1987 au cinéma Laurier à Montréal
Mon 222ème film visionné de la liste des 1001 films du livre de Schneider

Aucun commentaire:

Publier un commentaire