mardi 10 janvier 2012

Projection de presse. L'or des autres

L'or des autres (2011) documentaire québécois de Simon Plouffe

Ma 1ère projection de presse à Montréal en tant que blogueur. Depuis 2 ans, je suis souvent invité à des projections de presse à Paris (pourquoi me faire tant souffrir?) mais sans billet d'avion à la clé.
Donc, ce matin, 10 heures à Excentris à Montréal.
Un documentaire assez classique avec mission humanitaire (on n'évite pas un certain misérabilisme) qui fait l'impasse, comme trop souvent avec ce type de doc sur une connaissance un  peu  plus objective du dossier : la situation de Malartic avant ce projet horrible de détruire une partie de la ville pour y extraire de l'or, les promesses économiques de la compagnie Osisko, le nouveau quartier en construction, l'accord de la majorité de la population.
Il semble évident que les opposants au projet sont une infime minorité et c'est là que la question de la démocratie directe se pose et que le film aurait peut-être dû traiter. Peut-on laisser à une majorité de citoyens, formidablement  manipulée par les autorités économiques et politiques de la ville, la décision de procéder à la destruction d'un  milieu urbain?. Parce qu'on peut supposer que si la très grande majorité des citoyens s'était opposée à ce projet, Osisko aurait retenu son projet.
Il y a de telles choses, je  pense à la peine de mort, dont la décision ne peut se baser sur le principe de la majorité démocratique : la destruction du milieu urbain et l'extermination d'espèces animales, par exemple, en sont d'autres.
Ce que j'aime de ce film c'est sa démonstration percutante de l'injustice d'une loi minière datant de 1880 qui donne la priorité d'exploiter les ressources souterraines au détriment du droit à la propriété. On peut comprendre la peur et la colère des habitants de la plaine du St-Laurent qui regorge de potentiels sites d'exploitation du gaz de schiste.
Dans 20 ans, ce documentaire apparaîtra comme une terrible prémonition sur le destin malheureux de cette ville : un immense trou abandonné en plein coeur d'un milieu urbain dissolu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire