lundi 23 mai 2011

Intégrale Kurosawa. 23ème film. Barbe rousse


Vingt-troisième film de l'intégrale Kurosawa

Akahige (Barbe rousse) (Red Beard). 185 min. Sorti le 3 avril 1965
Avec Toshiro Mifune, Yûzô Kayama, Tsutomu Yamazaki, Reiko Dan, Takashi Shimura (20ème film avec Kurosawa, carrière de 218 films)
Encore un grand film. Il me semble que je dis cela à chaque fois. Quand je faisais  l'intégrale Bergman, je rencontrais, de temps à autre, des films mineurs. Kurosawa, quant à lui, espace ses productions et il frappe dans le mille à tout coup.
Deuxième adaptation par Kurosawa d'un roman de Shûgorô Yamamoto (1903-1967), le premier étant Sanjuro.
Un "feel good movie" à la Kurosawa. Un film qui fait du bien, qui met entre parenthèses nos indignations quotidiennes et qui donne un peu d'espoir dans la race humaine; on se  souvient de Rashômon.
Mémorable : la scène du pont où a lieu la séparation entre Sahachi, un des grands saints du firmament de Kurosawa, et sa femme. Un travail de caméra prodigieux.
Angoissant : l'agonie d'un vieil homme.
Insoutenable : l'opération à ventre ouvert sans anasthésie ou si peu.


Triste :  suite à une brouille développée pendant le tournage de ce film, Mifune et Kurosawa mettront un terme à leur collaboration après ce  film. 


Barbe rousse, Mifune, casse des membres

1 commentaire: