vendredi 31 décembre 2010

994ème film

Vu sur YouTube mon 994ème film de la liste des 1001 films de Schneider

Maynila: Sa mga kuko ng liwanag (Manila in the Claws of Brightness), film philippin réalisé en 1975 par Lino Brocka
Avec Bembol Roco (en début de carrière - 107 films jusqu'à ce jour)

Comment se peut-il qu'une telle perle soit si difficile d'accès?  C'est seulement depuis quelques jours  que l'on peut visionner sur YouTube en 9 épisodes de 14 minutes ce  que beaucoup considère comme le plus grand film philippin de tous les temps.
La séquence des crédits au début du film est saisissante. En noir et blanc, Manille, au petit matin, dans ses espaces déshérités - on entre en pauvreté. Et tout au long de l'histoire, Brocka, exacerbera cette pauvreté en nous montrant en flashs rapides des images idylliques de la campagne (un peu de manipulation bon-enfant).
L'histoire d'un pêcheur de 21 ans, d'une beauté envoûtante, qui est à la recherche, dans Manille, de sa petite amie, enlevée par un réseau de prostitution. Son parcours nous fera connaître l'exploitation subie par les travailleurs de la construction, les dessous de la  prostitution masculine, les bidonvilles de Manille - l'enfer, quoi.Tout cela va bien mal finir.
Une oeuvre marquante dans la production cinématographique provenant des pays du tiers-monde; à des années-lumières du racoleur Orfeu negro de Marcel Camus.


1 commentaire:

  1. Je viens de le voir (trouvé facilement avec sous-titres sur le net). Un film réaliste et sans espoirs. Cela relativise énormément mes petits problemes insignifiants.
    Une petite perle rare.

    RépondreEffacer