jeudi 28 octobre 2010

Intégrale Kurosawa : 2ème film. Le plus beau

Deuxième film de l'intégrale Kurosawa

Ichiban utsukushiku (The Most Beautiful) (Le plus beau) sorti le 13 avril 1944
Avec Takashi Shimura (216 films dont 16 Kurosawa)

Kurosawa a toujours les rênes de la censure politique sur le dos, suffit de voir le premier plan du film avant les crédits; ce texte : "Attack and Destroy the Enemy". D'accord, c'est un  film de propagande qui a, lors de certaines séquences, un goût de cinéma soviétique des années 20 mais c'est un beau film que j'aime.
À l'origine, ce film se voulait un documentaire sur l'effort de guerre demandé à une brigade de travail féminine dans le domaine du matériel de guerre (instruments d'optique). Même si le propos est lourdement teinté de patriotisme cocorico, on aime bien voir ce groupe de femmes évolué dans leur quête de l'atteinte du quota de production fixé par le patron de l'usine.
Mais Kurosawa n'aime pas cet instinct grégaire décrit dans le film, instinct qui est tellement inscrit dans la culture japonais. Il retiendra de cette expérience que l'action collective ne peut pas être la solution.
J'aimerais bien retrouver ce beau chant touchant qui revient à quelques reprises et dont le thème est  la tentative ratée de l'invasion du Japon par les Mongols en 1274.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire