dimanche 19 septembre 2010

981ème film

Vu sur dvd, mon 981ème film de la liste des 1001 films de Schneider

The Chant of Jimmie Blacksmith, film australien réalisé en 1978 par Fred Schepisi
Avec Tommy Lewis

Blessure jamais refermée : le traitement des Aborigènes par les colons anglais d'Australie aux 19ème et 20ème siècles. Pas de pardon possible pour ces générations de colonisateurs mais, au moins, un bienveillant souci chez la génération actuelle, par le truchement du cinéma, d'illustrer le drame vécu par les Aborigènes.
Histoire vécue au tournant de l'avant-dernier siècle, ce film nous raconte l'histoire de  l'humiliation et de la vengeance d'un "half-cast" (européen-aborigène). Mais, j'avoue que j'ai eu de la difficulté avec la vengeance qui se pratique auprès de femmes, de jeunes filles et de bébés. La compassion vis-à-vis l'humilié tend à se dégrader à la vitesse grand V mais j'admire le réalisateur qui n'a pas cherché à édulcorer son héros.
Plus que 20 films mais combien de temps encore?


3 commentaires:

  1. En lisant ton papier sur ce film que je n'ai pas vu - bien évidemment - je ne peux pas m'empêcher de repenser au 'Walkabout' de Roeg. Un très beau film.

    Dispo chez Criterion (Z1) et Potemkine (Z2)...

    RépondreEffacer
  2. J'ai préféré Walkabout qui fait partie de la liste de Schneider et que j'ai vu il y a 2 ans. Quelle oeuvre touchante.

    RépondreEffacer
  3. Qu'il est réjouissant de te voir "twitter" à propos de Borzage ! J'ai une passion pour ses muets dont Carlotta s'apprête à éditer quelques uns:

    http://www.amazon.fr/Coffret-frank-borzage-Janet-Gaynor/dp/B0040MF2D4/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=dvd&qid=1285139976&sr=8-1

    RépondreEffacer