jeudi 19 août 2010

Bergman : 35ème film. Sonate d'automne.

Poursuite de l'intégrale Bergman : 35ème film

Höstsonaten (Sonate d'automne) réalisé en 1978
Avec Liv Ullman et Ingrid Bergman

L'automne étant arrivé (il a 60 ans), Bergman se met à table. Il nous fait une confession par l'entremise du personnage joué par Ingrid Bergman, pianiste de concert qui a préféré développé sa carrière au détriment de la vie familiale.
En fait, c'est Bergman qui, ayant enfin trouvé une stabilité maritale avec Ingrid von Rosen qui sera sa compagne de 1971 jusqu'à son décès et même au-delà (Bergman n'étant jamais arrivé à faire complètement le deuil de cette perte) peut jeter un regard en arrière et constater le paysage lamentable de sa vie amoureuse et parentale : quatre épouses officielles et neuf enfants disséminés aux quatre vents qu'il n'a jamais pris le temps de connaître et d'aimer.
"Tu es une invalide du sentiment; les gens comme toi sont un danger mortel" Cette phrase dite par la fille (Liv Ullman) à sa mère (Ingrid Bergman), c'est une phrase de Bergman pour lui-même.
Il faut regarder le visage de Liv Ullman lorsqu'Ingrid parle : une telle palette d'émotions sur son visage est exceptionnelle et tellement émouvant. Je suis subjugé par cette actrice, j'en perds toute objectivité.
Un des dix meilleurs films de Bergman. À la fin de l'intégrale, j'essaierai de publier cette liste des 10 meilleurs.


3 commentaires:

  1. Persona et Cris et chuchotements à la première place pour moi^^
    Concernant Sonate d'automne, je ne m'étais pas senti concerné par le film. Cette relaton mère fille ne me parle pas du tout. A revoir surement dans plusieurs années, je suis peut-être trop jeune.

    RépondreEffacer
  2. Salut !
    Moi aussi "Sonate d'automne" m'avait énormément marqué et résonne encore parfois en moi. A ne pas voir avec sa mère. Pedro Almodovar rend un vibrant hommage au film dans "Talons aiguilles", dans une scène clé le personnage de Victoria Abril reprend mot pour mot ceux de Liv Ulmann.
    Je voulais aussi te signaler, au cas où tu ne le connaîtrais pas, ce blog super : http://shangols.canalblog.com/. La liste des auteurs commentés (à gauche) est impressionnante ; beaucoup de jeunes réalisateurs essentiels (Brillante Mendoza, Joao Pedro Rodrigues, Céline Sciamma, etc), mais aussi les papys qu'on adore : à vrai dire je suis tombé dessus en cherchant des avis sur le merveilleux "Peur de la peur" de Fassbinder (dans son top 5 selon moi), et bien ce site là aussi commente ce genre de film.
    Un blog comme je les aime !
    Salut et continue !

    RépondreEffacer
  3. À Eduardo : merci pour la référence à Talons Aiguilles. Il faudrait que je le revois pour voir ce clin d'oeil à Bergman.
    Merci aussi pour shangols.
    À Clad :
    Il faut voir Sonate d'automne en associant Ullman-enfants Bergman et Ingrid-Bergman père. C'est une interprétation possible de ce film. Persona et Cris et chuchotements sûrement dans les 10 premiers pour moi.

    RépondreEffacer