mercredi 3 mars 2010

Bergman. 17ème film

Poursuite de l'intégrale Bergman.
17ème film.
Ansiktet (Le visage) réalisé en 1958.

Une troupe de magiciens qui parcourt la Suède du 19ème siècle. Une histoire d'humiliation et de vengeance. Les sceptiques seront confondus.

Le visage, c'est celui du magicien Vogler (Max von Sydow) qui nous glace dès les premières scènes - une réussite à ce point de vue.

Mais le visage qui me touche le plus et c'est comme ça dans chacun de ses films, c'est celui d'Ingrid Thulin, la dame au visage de marbre. Toujours cette même dureté du visage qui couve, on le souhaite tellement, un volcan émotionnel. Quand il y a fissure dans ce masque on assiste à une plongée au coeur de l'émotion comme dans Au seuil de la vie, film qui précède celui-ci dans la filmographie de Bergman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire