jeudi 21 janvier 2010

Après-midi passé à la Cinémathèque québécoise à Montréal à la recherche de films pour compléter ma liste de Schneider. En ai trouvé 7. Ô Miracle! Ô Bonheur!
Il est possible de se faire projeter des films de la collection sur un appareil qui remonte à l'invention du cinéma. Alors j'en ai profité pour visionner mon 943ème film, Memorias del subdesarrollo réalisé en 1968 par le réalisateur cubain Tomas Gutierrez Alea. Projection un peu souffrante - en espagnol sans sous-titres. Je parle un peu espagnol mais l'accent cubain me donnait l'impression que je n'avais jamais appris cette langue. Malgré cela, beaucoup de plaisir à voir ce très grand film que j'espère un jour revoir avec sous-titrage.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire