lundi 14 décembre 2009

153. Laloux : La planète sauvage

1001 films : La planète sauvage

Film d'animation de science-fiction franco-tchèque réalisé en 1973 par René Laloux (1929-2004)
Dessins de Roland Topor
Inspiré de l'oeuvre de Stefan Wul, Oms en série

Un titre qui n'a rien à voir, en anglais (Fantastic Planet) non plus d'ailleurs.

On a vu dans ce film une allégorie de l'invasion soviétique de la Tchécoslovaquie en 1968 pour mettre un terme au Printemps de Prague. Pourquoi les films d'animation doivent-ils toujours être l'allégorie de quelque chose? Ne peuvent-ils pas exister que pour eux-mèmes. M'énerve cette entêtante et inutile quête de sens. Ne peut-on pas rester au premier degré : La planète sauvage est l'explication de la création de la planète Terre. Bon, moi ça me va comme ça : Les Oms dont le leader s'appelle Terr quitte une planète hostile pour une planète plus accueillante, inoccupée je suppose, pour créer leur propre civilisation. Pour en terminer avec l'allégorie mentionnée plus haut, se rappeler que l'oeuvre de Stefan Wul dont s'inspire ce film a été écrite en 1957, 11 ans avant l'entrée des chars soviétiques à Prague.

La planète sauvage, c'est 72 minutes d'une petite merveille d'animation.

Cannes 1973 : Prix spécial du jury
Évaluation IMDB : 7,6 sur 10 par 3120 votants
Toutes les informations sur le film sur IMDB
Visionné, la première fois, le 6 novembre 1977 à MontréalMon 153ème film visionné des 1001 films de Schneider

Aucun commentaire:

Publier un commentaire