mardi 1 mai 2007

1001 Films : Pays producteurs

Pays producteurs des "1001 films à voir et à revoir" de Steven Jay Schneider

1. USA 533, ce qui équivaut à 53,2% de tous les films sélectionnés par l'équipe de Schneider
2. France 113
3. Royaume-Uni 74
Près de 3/4 des films (71.9%) proviennent de ces 3 pays
4. Italie 41
5. Japon 27
6. Allemagne 24
7. Ex-URSS 16
8. Hong-Kong 15
9. Australie 13
10. Pologne 11
11. Suède 10
11. Danemark 10
13. Inde 9
13. Espagne 9
15. Taïwan 8
15. Iran 8
17. Canada 7
17. Tchécoslovaquie 7
17. Brésil 7
20. Pays-Bas 6
20. Chine 6
22. Mexique 5
22. Nouvelle-Zélande 5
24. Belgique 4
24. Autriche 4

En tout, 46 pays producteurs des 1001 films.
Jusqu'en 1950, les films américains sont dominants à près de 70%.
Dans les années 1950, des cinémas nationaux apparaissent : le néo-réalisme italien, la nouvelle vague française, les films japonais, les films suédois de Bergman.
Durant la décennie 1960, les USA ne représente plus que 37% des films, exactement la moitié de la décennnie 40. C'est ce qu'on a appelé la fin des grands studios hollywoodiens. Hollywood n'avait pas encore pris le virage du cinéma d'auteur.
Entre 1950 et 1970, le cinéma français est de loin le cinéma national le plus important après celui des USA. Dans les décennies suivantes, il se fait beaucoup plus discret tout en demeurant au 2ème rang.
À partir de la décennie 1990, c'est la rentrée en force des cinémas asiatiques : Hong Kong, Corée du Sud, Taïwan et Chine.
Seulement 4 films produits en Afrique.
Un phénomène assez rare avant 1970 est devenu très courant depuis une décennie : la coproduction. À partir de 1995, 57 films sur 115 ont été coproduits par deux pays ou plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire