vendredi 9 février 2007

Comment est née cette idée de faire ce long cheminement à travers les 1001 films de ma vie

Comment est née cette idée de faire ce long cheminement à travers les 1001 films de ma vie.
L'élément déclencheur : La traduction française du livre de Steven Jay Schneider, 1001 films à voir et revoir.
Matériau : Depuis les années 60, j'ai noté presque intégralement tous les films que j'ai vus à la télévision, au cinéma, en vidéo. Je notais le nom du réalisateur, le titre du film, l'année de production, la date et le lieu de visionnement et, le cas échéant, le nom des personnes qui m'accompagnaient.
J'en suis, à l'heure actuelle, à 3180 films visionnés. Mais, à mon grand étonnement, je n'ai vu que 474 des films du livre de Schneider. Alors, j'ai décidé de m'attaquer à cette lacune. Profitant d'un accès gratuit aux ressources de la Grande Bibliothèque du Québec, situé au centre-ville de Montréal, je visionne 5 à 6 films par semaine.
Entre-temps, j'ai décidé de commencer (sans même jamais penser une minute compléter cette tâche que je trouve titanesque) à faire une fiche (un message) sur chacun des 1001 films selon l'ordre chronologique du visionnement des films. Je revois donc chacun des films.
Mon slogan préféré : « On n’atteint pas toujours son objectif. Ce n’est pas une raison pour renoncer.» Mike Horn, aventurier extrême qui a fait le tour du cercle polaire arctique à pied.
Chaque message a le même format et traite des mêmes thèmes : ma perception du film, quelques éléments cocasses attachés au film, quelques données statistiques, l'affiche originale (pas toujours) du film. J'ai voulu aussi en faire une démarche autobiographique. C'est ainsi que l'on retrouvera dans chacun des messages, des éléments plus intimes reliés à ma vie du moment.
François Truffaut aurait eu 75 ans cette semaine, le 6 février.

2 commentaires:

  1. Bonjour monsieur le cinéphile,

    Ce blog est une excellente idée et je pense que vous m'avez convaincu de commencer cette (interminable ?) quête..
    Je vous souhaite bien du courage, même si ce n'est pas le mot exact quand il s'agit de voir les meilleurs films du cinéma..

    Amitiés de France,
    Paul

    RépondreEffacer
  2. J'arrive vers la fin (974); finalement ce n'est pas si interminable. Merci pour ce commentaire le jour de mon anniversaire.

    RépondreEffacer